Recherche

0 Résultat Résultats

Événements

Nouvelles

Pages

Ouvrir le menu Fermer le menu
Catégories

Blogue

Marie au cœur de nos vies, chaque soir du mois de mai

« C’est le mois de Marie, c’est le mois le plus beau. ». Dans mon enfance, j’ai chanté souvent ce chant bien connu avec ma famille et les voisins du rang des Collines du petit village de Brébeuf où je suis né.

Chaque soir du mois de mai, avec les familles du rang, nous nous réunissions autour de la Croix de Chemin pour prier Marie.
Nous récitions le chapelet, chantions des cantiques, formulions des intentions de prière et fraternisions.

« N’ayez pas peur », de Notre-Dame de Fatima

Le 13 mai 1917, alors qu’il paissait le troupeau de brebis, de boucs et de chèvres confié à eux, trois petits enfants de 10, 9 et 7 ans, virent une dame au-dessus d’un chêne. Cette dame, disaient-ils, était vêtue d’une lumière plus brillante que le soleil, mais dont le rayonnement n’éblouit pas, mais est plutôt apaisante pour les yeux et donne un confort assez particulier, difficile à décrire parce que n’ayant pas de correspondant dans leur quotidien. Ces trois enfants, ces trois pastoureaux, s’appellent respectivement Lucia, Francisco et Jacinta.

 

Hommage aux mamans

Par Claude Grou, c.s.c.

Recteur de l’Oratoire Saint-Joseph

10 mai 2020 Fêtes et célébrations, Foi, Frère André

À l’occasion de la fête des Mères, nous voulons offrir à toutes les mamans des souhaits inspirés par saint frère André.

« Je n’ai vu ma mère que souriante… et quel beau sourire !, avait-il confié. J’ai rarement prié pour ma mère, mais je l’ai bien souvent priée. »

Hommage aux aidants naturels

Par Jean-Pierre Aumont, c.s.c.

Codirecteur des Associés, l’Oratoire Saint-Joseph

9 mai 2020 Foi, Frère André

Chers amis, bien avant la pandémie, ceux qu’on appelle aujourd’hui nos anges gardiens s’incarnaient déjà dans les aidants naturels dont plusieurs ont pris saint frère André comme patron. À l’exemple de leur saint patron, les aidants naturels savent que la vie (quelle que soit l’épreuve que l’on vit maintenant) ne peut rien contre l’espoir, quand on veut croire. Croire comme un immense oui à la vie.

Marie au cœur de nos vies

Au cœur de la nuit de la Covid-19 qui couvre la planète dans sa totalité et qui engendre la peur d’un lendemain incertain, Marie est là avec nous, à nos côtés.

Le temps favorable

« Voici maintenant le temps vraiment favorable, voici maintenant le jour du salut. »
(2 Corinthiens 6:1, 2.) C’est ainsi que commence le temps de carême.

Le temps favorable est-il un temps où nous sommes frappés par les fléaux, confrontés à la peur, à l’anxiété et au doute? Alors que cette pandémie frappe le monde entier, nous réalisons à quel point nous sommes vulnérables et fragiles devant une situation qui nous échappe. Le pouvoir de la nature semble plus fort que celui de la science. Nous cédons parfois à la panique. La peur nous précipite vers quelqu’un ou quelque chose qui pourrait nous apporter un sentiment de sécurité.

L’espoir

Depuis leur fondation, les religieux de la Congrégation de Sainte-Croix se sont efforcés d’être « des éducateurs dans la foi » dans tout ce qu’ils font et en particulier dans leurs ministères liés à l’éducation.

Joseph le charpentier

Par Jean-Pierre Aumont, c.s.c.

Codirecteur des Associés, l’Oratoire Saint-Joseph

1 mai 2020 Fêtes et célébrations, Saint Joseph

Pourquoi tant de travailleurs qui vivent des situations de détresse se tournent vers saint Joseph pour l’implorer et lui demander son aide?

Prions saint Joseph et la Vierge Marie

Par Claude Grou, c.s.c.

Recteur de l’Oratoire Saint-Joseph

1 mai 2020 Mois de Marie, Saint Joseph

En ce premier mai, fête de saint Joseph artisan, patron des travailleurs, l’Église nous invite, d’une manière toute spéciale, à prier la Vierge Marie. On nous indique en effet qu’en ce jour, « les évêques catholiques du Canada consacreront leurs diocèses ou leurs éparchies à Marie, Mère de l’Église, en lui demandant sa protection pendant la pandémie du coronavirus ».

La radiodiffusion des messes

Par Martin Brideau

Technicien en archivistique

29 avril 2020 Histoire

Saviez-vous que dès 1940, l’Oratoire diffusait sur les ondes de CKAC une émission matinale de 15 minutes avec l’incontournable prière du matin? Il faudra cependant attendre le 5 mai 1946 pour que la messe du dimanche soit radiodiffusée.

Nous avons un témoin, quelle chance!

En entendant le mot « témoin », n’est–il pas assez commun que vienne à l’esprit, l’idée immédiate de quelque situation, en contexte plutôt juridique… « que le prochain témoin s’avance à la barre ». Moment solennel d’engagement. C’est par lui (par eux) que la lumière sur la vérité, aura plus de chance d’être authentiquement rejointe, révélée.