Recherche

0 Résultat Résultats

Évènements

Nouvelles

Pages

Catégories

Blogue

« À travers le désert, Dieu nous guide vers la liberté »

C’est par ces mots que le pape François nous invite à profiter du Carême 2024 pour faire un cheminement où nous laisserons Dieu nous guider vers la liberté. « Lorsque Dieu se révèle, dit le pape François, il communique la liberté. : « Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison d’esclavage » (Ex 20,2).

Alors qu’il nous arrive de manquer d’espérance et que nous nous sentons impuissant à bâtir un monde plus fraternel et solidaire, un monde où la paix et l’attention aux plus démunis est une priorité. « Le carême est le temps de la grâce durant lequel le désert redevient – comme l’annonce le prophète Osée – le lieu du premier amour (Os 2, 16-17) …

Dieu nous ramène à lui et murmure à notre cœur des paroles d’amour. »

Frère André pour la vie

par David Bureau

Archiviste au Centre d’archives et de documentation Roland-Gauthier

janvier 31, 2024 Frère André

Il y a 150 ans, le frère André « dit dans le monde Alfred Besset » prononçait ses vœux perpétuels de religieux de Sainte-Croix, le 2 février 1874. Les journaux de 1924 avaient souligné ce jubilé d’or mettant de l’avant la figure du bon frère et son œuvre dédiée à saint Joseph qui se développait sur le mont Royal.

150e anniversaire de profession du Frère André, c.s.c.

par Claude Grou, c.s.c.

Membre de l'équipe pastorale de l'Oratoire Saint-Jospeh

janvier 31, 2024 Frère André

Il y a 150 ans, le 2 février 1874, le frère André confirmait son engagement à vivre comme religieux de Sainte-Croix. Trois ans plus tôt, à la fin de son noviciat, les supérieurs avaient hésité à l’accepter dans la communauté. On craignait qu’avec sa santé fragile, il soit incapable de participer activement à la mission de la Congrégation de Sainte-Croix.

La pierre tombale voyageuse du bienheureux Basile Moreau

par Martin Brideau

Archiviste intérimaire - Province canadienne de la Congrégation de Sainte-Croix

janvier 20, 2024 Histoire, Patrimoine religieux

À l’arrière de la basilique, dans une petite chapelle absidiale, se trouve un objet remarquable et particulièrement précieux pour la Congrégation de Sainte-Croix : la pierre tombale originale de son fondateur, le bienheureux Basile-Antoine-Marie Moreau. L’histoire de son parcours en est une relativement énigmatique.

Vœux de Noël du recteur

En cette période de Noël, que la paix et la sérénité inondent vos cœurs et vos foyers. Que la lumière de l’étoile qui a guidé les Rois Mages vers le Christ nouveau-né illumine votre chemin et vous apporte l’espoir et la joie.

Noël est un moment privilégié pour partager l’amour, la compassion et la générosité avec nos proches et même avec ceux que nous ne connaissons pas. C’est une occasion de tendre la main à ceux qui en ont besoin, de répandre la chaleur de l’amitié et de cultiver la compréhension mutuelle.

Là, au cœur de nos vies

par Bernard East, o.p.

Prédicateur-invité, neuvaine à saint Joseph

décembre 4, 2023 Foi

Une publicité de compagnie d’assurances, durant les derniers mois, avait comme leitmotiv ce simple mot: LÀ.

Toutes les personnes humaines sont uniques, dans ce qu’elles sont foncièrement, dans les événements de leur vie et leur manière d’y réagir. Elles sont là, elles en sont là dans leur vie. Là, en un lieu, en un moment, mais jamais dans l’immobilité.

Il y a des personnes plutôt optimistes de nature, tandis que d’autres sont habituellement pessimistes et cela donne une coloration particulière à l’ensemble de leur vie. Oui, il y a des caractéristiques qui nous sont propres et qui donnent une image de ce que nous sommes.

Les Journées Mondiales de la Jeunesse 2023

Nous avons eu la grâce et le privilège de participer aux Journées Mondiales de la Jeunesse du 23 juillet au 9 août dernier au Portugal. Nous y avons vécu une belle expérience à la fois spirituelle, humaine et fraternelle !

Ayant passé une semaine en diocèse à Faro, nous avons vécu les journées mondiales avec les 1.5 million de jeunes à Lisbonne dont 5000 canadiens et 400 Montréalais. Nous avons également eu l’opportunité de rendre visite à notre maman du ciel à Fatima.

Un temps pour rendre grâce

par Claude Grou, c.s.c.

Membre de l'équipe pastorale de l'Oratoire Saint-Jospeh

octobre 4, 2023 Fêtes et célébrations, Frère André, Spiritualité

Chaque année en octobre nous célébrons l’Action de grâce. Ce temps des récoltes nous incite à rendre grâce pour les largesses de la nature. À l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, nous rendons grâce au Seigneur pour ses largesses, mais nous rendons grâce d’une manière toute particulière pour ce lieu d’accueil, de prière et de paix, et pour celui qui l’a rendu possible, saint frère André. Le 19 octobre nous soulignons l’anniversaire de la première messe célébrée en 1904 dans ce petit oratoire sur la montagne et le 17 nous rendons grâce aussi en ce jour d’anniversaire de la canonisation du frère André.

Avec saint frère André, (re)plonger dans la source vivifiante de l’Écriture sainte

Les Écritures ont la capacité d’introduire Dieu dans nos vies de la même manière que le soleil apporte la lumière sur la terre. Le voyage à travers la Bible peut être surprenant, beau, choquant ou déroutant, mais puissant ; parfois, la vie semble jaillir de la Parole de Dieu comme d’un ciel bleu clair avec une force irrésistible.

Ce n’est guère surprenant. D’autres livres peuvent parler de Dieu, mais la Bible est la seule à pouvoir devenir pour nous un terrain sacré sur lequel nous rencontrons réellement Dieu.

Saint frère André patron des aidants naturels

En ce mois du saint frère André, patron des aidants naturels, nous voulons souligner l’importance de ceux et celles qui consacrent beaucoup de leur temps et de leur énergie à des personnes malades et isolées à cause de leur âge ou de leur perte d’autonomie. À l’exemple de la Cananéenne dans l’évangile que nous propose la liturgie du 9 août et de saint frère André, les aidants naturels savent que la vie ne peut rien contre l’espoir quand on veut croire. Croire comme un immense oui à la vie.

Un pauvre en qui Dieu se fait reconnaître

En octobre 1995, des délégués provenant des familles les plus pauvres de plusieurs pays ont fait un séjour au Québec avant de se rendre à l’ONU pour y prendre la parole. Philippe, un des responsables qui travaillait à promouvoir la dignité des personnes et des familles les plus pauvres par son engagement dans le mouvement ADT Quart Monde* et qui préparait leur accueil, m’écrivait : « Nous nous sentons vraiment proche de l’engagement et de la spiritualité du frère André et nous espérons que ces délégués pourront visiter l’Oratoire et découvrir la vie du Frère André. »

En voyage avec Joseph

Saint Joseph s’est déplacé à quelques reprises d’un lieu à un autre.

Dans l’évangile selon saint Luc, nous voyons Joseph qui se rend à Bethléem pour le recensement du peuple selon le décret de César Auguste. Également Joseph et Marie se rendent à Jérusalem pour la présentation de Jésus au Temple. Il y a aussi le déplacement de la Sainte Famille pour la célébration de la Pâque juive à Jérusalem. Dans l’évangile selon saint Matthieu, il y a la fuite en Égypte.

Durant ces voyages cités dans ces deux évangiles, nous pouvons voir l’importance de la présence de Joseph auprès de Marie et de Jésus. Cette présence se traduit par un accompagnement qui a sûrement sécurisé Marie et Jésus. Il a pris soin de son épouse et de son fils. Il participe au projet de salut du Père. Sa présence discrète nous sensibilise à celle que le Christ nous partage en Église.