Recherche

0 Résultat Résultats

Évènements

Nouvelles

Pages

Catégories

Blogue

La vie, l’amour, la mort

par Julie Buduroi

registraire des collections, Musée de l'Oratoire Saint-Joseph

octobre 23, 2020 Arts et culture, Histoire

Ça y est, l’automne est déjà bien installé. En raison de la fermeture des musées, je vous invite dans ce blogue à découvrir notre patrimoine d’une tout autre façon. Sortons des murs de l’Oratoire et allons à la découverte d’un lieu en plein air hors du commun.

Au service des archives de saint frère André

par David Bureau

Archiviste au Centre d’archives et de documentation Roland-Gauthier

octobre 21, 2020 Canonisation du frère André

Je suis à l’emploi de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal depuis un peu plus de cinq ans. Je n’étais pas à l’Oratoire à l’époque de sa canonisation. Je n’étais même pas à Montréal. Bien que je me rappelle où j’étais et ce que je faisais en octobre 2010, pour dire la vérité, je savais très peu de choses sur l’homme que Benoît XVI venait de canoniser.

Le Bureau de la Cause

par Martin Brideau

Technicien en archivistique

octobre 19, 2020 Histoire

Depuis le 17 octobre 2010, le frère André est reconnu comme un saint par l’Église catholique, soit 73 ans après sa mort. Cette reconnaissance est le fruit d’un long travail accompli par ce qui était alors le Bureau de la Cause du frère André. Depuis mon arrivée à l’Oratoire en 2017, j’ai traité les archives de ce bureau. Ce billet de blogue présente le processus qui a mené à la canonisation de frère André.

Un ami. Un frère. Un saint.

par Jean-Pierre Aumont, c.s.c.

Codirecteur des Associés, l’Oratoire Saint-Joseph

octobre 17, 2020 Canonisation du frère André

Il y a dix ans déjà. Ce n’est pas un hasard si frère André a été canonisé le 17 octobre, journée mondiale de la lutte contre la misère. Toute sa vie a été consacrée à soulager la souffrance des autres, à leur donner espoir et à leur dire qu’ils sont aimés de Dieu.

Un bâtisseur pas comme les autres

par Jean-Pierre Aumont, c.s.c.

Codirecteur des Associés, l’Oratoire Saint-Joseph

septembre 23, 2020 Frère André

« J’ai toujours laissé l’Oratoire entre les mains de Dieu… il en fera ce qu’il voudra. » Le 10e anniversaire de la canonisation du frère André nous le rappelle, cette parole prononcée par cet humble frère au cœur d’apôtre est toujours pleine d’actualité et de promesse.

S’engager dans la mission à la manière du bienheureux Basile Moreau

par Claude Grou, c.s.c.

Membre de l'équipe pastorale de l'Oratoire Saint-Jospeh

septembre 15, 2020 Fêtes et célébrations

Par la fondation de Sainte-Croix en 1837, le père Basile Moreau ouvre la porte à des engagements missionnaires variés. En 1840, il répond à des demandes d’un évêque d’Algérie, puis l’année suivante, il cherche à former une nouvelle équipe pour soutenir le travail de l’Église dans le Midwest américain. Six ans plus tard, en 1847, il accepte l’invitation de l’évêque de Montréal et envoie un groupe de sœurs, de frères et de pères au Québec. En 1850, il consent à envoyer une équipe à Rome pour prendre soin des orphelins. Finalement, en 1852, il acquiesce à la demande de la propagation de la foi et assume la mission difficile du Bengale.

La rentrée

par Bernard East, o.p.

Prédicateur-invité, neuvaine à saint Joseph

septembre 8, 2020 Actualités

La rentrée est une réalité importante et cela en différents domaines. Il y a bien sûr la rentrée académique, parlementaire, communautaire, artistique, ou celle d’un lieu particulier. Même si elle signifie la fin des vacances, elle est toujours marquée par un certain climat de fébrilité.

Comme des enfants

par Jean-Pierre Aumont, c.s.c.

Codirecteur des Associés, l’Oratoire Saint-Joseph

août 30, 2020 Foi, Frère André

Chaque année, plusieurs milliers d’écoliers viennent en visite à l’Oratoire. Ils sont toujours impressionnés par le personnage de saint frère André et par l’immense maison de prière qu’il a érigée avec ses amis en l’honneur de saint Joseph.

Le témoignage de foi des gens stimule ma foi et mon espérance

par Jean-Pierre Aumont, c.s.c.

Codirecteur des Associés, l’Oratoire Saint-Joseph

août 23, 2020 Foi

Il y a plusieurs années un prêtre diocésain de la rive-Sud faisait ce témoignage touchant sur son site internet : « Quand je suis libre le dimanche, j’aime bien participer à l’une des messes dominicales à l’Oratoire St-Joseph du Mont-Royal… La liturgie est simple. Le chant est beau. Et surtout l’assemblée des fidèles est parlante. Le témoignage de foi des gens, discret mais réel, stimule ma foi et mon espérance… Des gens de toutes les nations, de toutes les couleurs, de tous les âges, de toutes les santés et probablement de religions diverses, viennent prier Dieu à l’Eucharistie, saint Joseph dans l’immense salle aux lampions et le Frère André sur son tombeau. C’est vraiment l’Église universelle qui est présente ici et c’est, visiblement, le salut apporté par Jésus à tous qui s’y manifeste. »

Notre cœur est à la fête

par Jean-Pierre Aumont, c.s.c.

Codirecteur des Associés, l’Oratoire Saint-Joseph

août 17, 2020 Frère André

C’est fête à l’Oratoire. Il y a déjà 10 ans de cela, le frère André était canonisé. Que de précieux souvenirs et quelle prise de conscience de l’héritage extraordinaire que nous a partagé saint frère André à travers les nombreux témoignages reçus de toutes parts et de tout temps. Le frère André est toujours vivant et proche de nous. Tous ses amis ont le cœur en fête.

Journée des Aidants Naturels

En ce temps exceptionnel de pandémie par respect pour les Aidants Naturels ou Proches Aidants et pour ne pas risquer de fragiliser les personnes vulnérables dont ils prennent soin, il n’y aura pas de témoignages aux célébrations de la Journée des Aidants Naturels qui a lieu ce dimanche 16 août à l’Oratoire Saint-Joseph à l’occasion du mois de saint frère André.

L’amour de Dieu, comme à portée du cœur

par Jean-Pierre Aumont, c.s.c.

Codirecteur des Associés, l’Oratoire Saint-Joseph

août 9, 2020 Frère André

En 1922, George Ham, journaliste au Maclean’s Magazine, vient à l’Oratoire pour faire un reportage sur le frère André. De foi protestante, le journaliste décrit ainsi l’action du frère André:

« Le frère André priait avec les affligés et souvent il mêlait ses larmes à celles des malheureux. L’unique désir du frère André était de servir Dieu, de pratiquer la dévotion au bon saint Joseph et de passer sa vie à soulager les souffrances de son prochain. » Ce journaliste, devenu par la suite un bon ami du frère André et un de ses premiers biographes, raconte que le frère André est reconnu par un grand nombre de fidèles « tant catholiques qu’appartenant à d’autres croyances religieuses. »