Recherche

0 Résultat Résultats

Évènements

Nouvelles

Pages

Catégories

Catégorie : Foi

Un amour qui fait vivre

par Jean-Pierre Aumont, c.s.c.

Codirecteur des Associés, l’Oratoire Saint-Joseph

avril 28, 2020 Foi, Frère André, Spiritualité

L’abbé Pierre disait: “Le plus grand malheur qui puisse arriver à une personne, même aux plus petits, c’est de ne penser qu’à soi-même. La seule et unique règle qui conduise au bien et au bonheur est l’attention au plus faible”.

Puissance salvatrice de l’espérance

Laissons la puissance salvatrice et régénératrice de l’espérance jaillie du cœur du Christ Ressuscité galvaniser notre quotidien et nous donner, à chaque réveil, l’énergie positive pour partager les uns avec les autres l’amour gratuit de Dieu.

Espoir

Je travaille au King’s College, une œuvre de la Congrégation de Sainte-Croix aux États-Unis. Cette partie du pays était autrefois une immense zone d’extraction de charbon. Les enfants des propriétaires des mines avaient de grandes possibilités de fréquenter de belles universités privées.

Avançons avec prières et persévérance

Nous devons continuer d’avancer dans la vie avec beaucoup de prières et de persévérance.

Un chemin d’espérance

par Jean-Pierre Aumont, c.s.c.

Codirecteur des Associés, l’Oratoire Saint-Joseph

avril 20, 2020 Foi, Frère André

Que saint frère André soit source d’inspiration et d’espérance pour chacun de nous en cette période où nous sommes tous affectés par la pandémie du coronavirus. Frère André nous rappelle qu’il n’existe pas de situations bloquées ni d’épreuves qui ne puissent être surmontées ou dépassées. Il y a toujours un chemin d’espoir pour celui ou celle qui sait faire confiance.

Ressuscité avec le Christ pour vivre en ressuscité

Vivre en ressuscité(e), se laisser inonder, irradier par la douce lumière vivifiante du Christ ressuscité: c’est la source de l’Espérance qui redonne force et vie à nos coeurs ébranlés et meurtris par la solitude, la maladie, la souffrance, les préoccupations et les incertitudes de notre temps.

Croire à l’impossible

par Jean-Pierre Aumont, c.s.c.

Codirecteur des Associés, l’Oratoire Saint-Joseph

avril 15, 2020 Foi, Frère André

La situation que nous vivons avec le coronavirus n’est pas sans nous rappeler l’épidémie de la grippe espagnole de 1918 durement ressentie par les contemporains du Frère André. En ce temps-là comme aujourd’hui, beaucoup de familles vivent dans l’inquiétude et l’insécurité. Cette situation est cause de grandes souffrances.

Avec la complicité de son ami saint Joseph, le Frère André redonne espoir aux centaines et aux milliers de gens qui cherchent leur chemin. Il leur révèle des réalités que nous avons souvent tendance à oublier.

Une lumière perce les ténèbres, une voix brise le silence

par Claude Grou, c.s.c.

Recteur de l’Oratoire Saint-Joseph

avril 12, 2020 Fêtes et célébrations, Foi

Quand la célébration de la Passion et de la mort du Christ se termine, le Vendredi saint, toute la vie liturgique semble se mettre « sur pause ». Ce moment de silence invite chacun à entrer en soi. Avec la Vierge Marie et les disciples de Jésus, nous entrons dans ce temps de douleur.

Vivre en ressuscité

Depuis quelques semaines la crise mondiale du Covid-19 est sur toutes les lèvres. Cette pandémie sème la peur, perturbe nos habitudes de vie et fait de nombreuses victimes.

Malgré les avancées remarquables de la science, l’être humain est confronté une fois de plus à sa vulnérabilité. « La vie est si fragile, si fragile », chantait jadis Luc de La Rochelière.

Veillée pascale

par Claude Grou, c.s.c.

Recteur de l’Oratoire Saint-Joseph

avril 11, 2020 Fêtes et célébrations, Foi

Quand la célébration de la Passion et de la mort du Christ se termine, le Vendredi saint, toute la vie liturgique semble se mettre « sur pause ». Ce moment de silence invite chacun à entrer en soi. Avec la Vierge Marie et les disciples de Jésus, nous entrons dans ce temps de douleur.

Vendredi saint

par Patrick Celier, c.s.c.

Membre de l'équipe pastorale de l'Oratoire Saint-Joseph

avril 10, 2020 Fêtes et célébrations, Foi

Notre regard se tourne vers la croix, symbole de la souffrance de l’être humain, symbole de notre souffrance. Selon chacun, elle s’appelle longue maladie, souffrance, échec, violence, deuil… Pour nous tous, elle se nomme : pandémie du COVID-19. Mais la croix du Christ est spéciale. Elle est pour tout un chacun absolument unique. Victoire de l’amour, elle est notre unique Espérance. Aujourd’hui, nous ne célébrons ni la souffrance ni la mort. Aujourd‘hui, nous célébrons l’immense amour du Christ et de Dieu pour tous les hommes et toutes les femmes, sans exception.

La conformité au Christ

La conformité au Christ est un aspect fondamental de la spiritualité du Bienheureux Basile Moreau, c.s.c. Il a compris ce mode de vie spirituelle à la suite de l’enseignement de saint Paul : « Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est Christ qui vit en moi » [Galates 2:20].