La beauté sauvera le monde

Une fresque théâtrale et musicale de Jacques Béland

La beauté sauvera le monde

« À la naissance, nous entreprenons une grande aventure, celle de notre vie. Qu’en ferons-nous? »

Mobilisaction Jeunesse et Les Productions Pro-Art annoncent la présentation d’un spectacle à grand déploiement « La beauté sauvera le monde » réunissant dans de hauts lieux porteurs d’histoire et de spiritualité l’Orchestre symphonique de Longueuil et son chef attitré Alexandre Da Costa, Félix-Antoine Cantin dans le rôle de François, Paul Dion, comédien, Brigitte Méthot, première danseuse, André Abat-Roy, premier danseur ainsi qu’un grand nombre d’autres comédiens et comédiennes, chanteurs, chanteuses, danseurs et danseuses.

Ce spectacle créé par Jacques Béland, auteur et compositeur, invite au voyage intérieur.

Il nous fait témoins du questionnement et du cheminement du jeune François dans la quête du sens de sa vie, nous conduisant irrésistiblement à l’émerveillement et à la contemplation.

La beauté sauvera le monde est un événement artistique d’une exceptionnelle ampleur et aussi une excellente manière de découvrir (ou redécouvrir) les trois majestueux sanctuaires où auront lieu les représentations :

  • à l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal (Montréal), le vendredi 26 août 2022 – 19 h 30;
  • au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap (Trois-Rivières), le samedi 3 septembre 2022 – 19 h 30;
  • à la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré (Capitale-Nationale), le samedi 10 septembre 2022 – 19 h 30.

À propos de Jacques Béland

Le parcours professionnel de Jacques Béland est marqué du sceau des arts, principalement de la musique, de l’Histoire et de la spiritualité.

Au milieu des années 1990, il émerge comme créateur et producteur de la première mouture de « La beauté sauvera le monde », présenté d’abord à Québec, puis en Beauce, à Baie-Saint Paul, Chicoutimi et Montréal, avant de revenir à Québec pour ouvrir la 15e édition de l’Estival Juni-Art.

Quelques années plus tard, il présentera à l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal une version de « La beauté sauvera le monde » qui deviendra, pour l’Archidiocèse de Montréal, l’activité de clôture du Grand Jubilé de l’An 2000.