D’une superficie de près de 1,1 hectare (près de 11 000 mètres carrés), cet espace vert est un lieu de résidence pour plusieurs espèces animales et végétales et sa conservation protégera les habitats d’espèces à statut précaire ainsi que les espèces d’intérêt. Le statut de réserve naturelle en milieu privé, attribué à ce territoire appartenant à l’Oratoire depuis les années quarante, permet de préserver l’intégrité et le caractère naturel de cet espace boisé et de maintenir la diversité biologique du milieu. C’est le fruit d’un travail de concertation avec de nombreux partenaires dont le gouvernement du Québec, la Ville de Westmount, Les amis de la montagne, le Bureau du Mont-Royal et Nature-Action.

La Réserve naturelle a été inaugurée le 31 octobre 2014 – Lire le communiqué de presse

« La création d’une réserve naturelle sur les terrains de l’Oratoire permet de préserver et conserver la nature telle qu’elle est, sans intervention, pour le bien-être de la communauté »

 

– Père Claude Grou, c.s.c., recteur

carte-reserve-naturelle-oratoire_0

« La forêt du Mont-Royal, située en plein centre de la ville, est le poumon vert de Montréal et revêt une importance particulière pour la collectivité. L’Oratoire Saint-Joseph possède un des boisés naturels parmi les plus importants outre le parc du mont Royal. »

– Les amis de la montagne.

pere-louis-trempe-web

Qui était le père Louis Trempe ?

La réserve naturelle de l’Oratoire Saint-Joseph a été nommée en l’honneur de celui qui en a eu l’initiative : père Louis Trempe, religieux de la Congrégation de Sainte-Croix. Vice-recteur à l’administration et aux ressources de 1993 à 2012, il a piloté d’importants dossiers concernant les relations de travail, les ressources financières, les aménagements physiques de l’Oratoire Saint-Joseph et bien sûr, la réserve naturelle. Né le 1er février 1937, à Sorel, Louis Trempe est devenu religieux en 1955 et a été ordonné prêtre en 1961. Il a connu une longue carrière en enseignement et a exercé un ministère paroissial avant de joindre l’équipe de l’Oratoire en 1993. Décédé le 12 septembre 2012, Père Louis Trempe, c.s.c., laisse en héritage le souvenir d’un homme rigoureux, dévoué, au cœur compatissant et de nombreuses réalisations dont la réserve naturelle récemment inaugurée.