Le Jardin du chemin de la croix fait partie des secrets les mieux gardés de l’Oratoire Saint-Joseph. Situé à l’est de la basilique, le jardin abrite un magnifique chemin de croix faits de sculptures imposantes, au cœur d’un splendide aménagement paysager. Un lieu exceptionnel pour se détendre et se recueillir, communion avec la nature.

Le Jardin du chemin de la croix est ouvert du 1er mai jusqu’en octobre (Action de grâce) chaque année.

Dans l’intervalle, nous vous invitons à le découvrir en images…

Son histoire

Dès les débuts du sanctuaire, un chemin de croix avait été tracé dans la montagne pour permettre aux fidèles de venir y méditer la Passion du Christ, une dévotion qui était chère à saint frère André

En 1942 que sont entrepris les travaux d’aménagement du terrain d’une superficie de 200 000 pieds carrés  à l’est de la basilique. L’architecte-paysagiste de renom Frederick G. Todd dessine un parcours à flanc de montagne et transforme ce site en un magnifique jardin garni de plusieurs variétés d’arbres, d’arbustes et de fleurs. Cet écrin de verdure met en valeur l’un des plus beaux joyaux du patrimoine religieux canadien.

La réalisation du chemin de croix est confiée à l’artiste montréalais Louis Parent. Son œuvre compte les quatorze stations traditionnelles auxquelles il ajoute un monument de la Résurrection en marbre et un bassin, dit fontaine de la Rédemption.

osj-sectionnature-entete

L’ensemble monumental comprend 42 personnages d’environ 9 pieds chacun que le sculpteur a modelés dans son atelier de l’Oratoire, entre 1943 et 1953. Les statues ont été taillées en pierre de l’Indiana par Ercolo Barbieri entre 1952 et 1958. Louis Parent a conçu des pièces avec beaucoup d’ampleur et de plénitude qui s’intègrent harmonieusement à l’environnement naturel. Les critiques d’art ne tarissent pas d’éloges envers cette œuvre qui a si bien traversé le temps.

L’Oratoire Saint-Joseph fait partie de l’Association des Jardins du Québec. logo_01